De la musique savante à la musique populaire au 20ème siècle :

Les 4 paramètres musicaux et leurs évolutions au 20ème siècle :

 

 

LES 4 PARAMETRES MUSICAUX :

 

- LA HAUTEURS DES SONS : LES NOTES

 

- LA DUREE DES SONS : LES RYTHMES

 

- L'INTENSITE DES SONS : LES NUANCES

 

- LA COULEUR DES SONS : LE TIMBRE

 

En occident, ces 4 paramètres pour fabriquer du musical se sont développés petit à petit d'à partir du moyen-âge jusqu'au 19ème siècle. Ils ont renforcé au fil du temps les langages musicaux des compositeurs.

 

Au 20ème siècle ces paramètres sont remis en question pour composer de la musique au profit de nouvelles conceptions. Tout comme le figuralisme disparaît au profit de l'abstraction en peinture, une même révolution s'opère en musique.

 

Le développement des technologies, avec l'apparition de nouvelles façons de faire de la musique après la guerre de 39-45, va créer de nouvelles expressions où la couleur du son c'est à dire le timbre va être le vecteur de l'apparition de nouvelles musiques.

 

La plus grande révolution est le travail sur le son lui-même. Grâce aux magnétophones (1951) on peut couper la bande magnétique, mettre le son à l'envers, mélanger des sons différents en collant des parties de ces derniers ensembles (début du premier son avec la fin du second) , accélérer ou ralentir la vitesse du son. Aujourd'hui c'est l'activité principale de tous les DJ. L'apparition de la synthèse sonore (synthétiseur) va faire naître elle aussi des sons tout à fait inouïs.

 

Dans la musique populaire les pédales d'effets associées à la guitare électrique vont faire naître des musiques pour la Musique c'est à dire des chansons sans texte. Des groupes comme les Beatles et les Pink Floyd intégreront en plus le travail sur le son cité plus haut.

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site